Les connaissances et les équipements technologiques sont également les fondements des recherches que nous menons à travers différents projets de R + D + i, soit avec le soutien du public, soit, en toute confidentialité, en collaboration avec des entreprises leaders dans les secteurs de l’électronique et antifriction dans le monde entier. Nous sommes convaincus que l’investissement dans la recherche est essentiel pour nous positionner sur un marché de plus en plus global.

Un exemple est le projet CLADRING, conçu pour la récupération de matériaux à haute teneur en étain en collaboration avec l’Université de Vigo. Le procédé comprend une étape d’électroraffinage qui permet d’obtenir un étain d’une pureté de 99,9%.

En maintenant cette ligne de recherche, nous avons poursuivi le projet SELECT, qui nous a permis d’étendre le processus d’électroraffinage pour récupérer d’autres métaux d’intérêt. Le résultat de ce projet est le brevet européen attribué au numéro de concession EP3385409 B1.

Projets en cours

Projet Select FEDER-CDTI

Le 28 avril 2016, le Conseil d’Administration du CDTI (Ministère des Sciences, de l’Innovation et des Universités) a approuvé le Projet Select (Recherche en procédés hydrométallurgiques pour la récupération sélective d’éléments métalliques et semi-métalliques constituant des résidus d’alliages à base d’étain).

Le projet est cofinancé par le CDTI et le FEDER (Fonds européen de développement régional). Le budget exécuté est de 358 507 €. La recherche a été effectuée dans nos installations et au Département d’Ingénierie Chimique de l’Université de Vigo, Espagne.

Le projet Select a permis de se concentrer sur la récupération des métaux d’intérêt qui accompagnent les résidus d’étain en plus petites quantités comme l’argent, l’antimoine et le cuivre.

Select est le dernier projet mais nous avons étudié ces vingt dernières années. Cliquer sur la barre ci-dessous affiche la liste des projets auxquels nous avons participé.